Polar Sea 360°

Après avoir passé Pointe Barrow, nous mettons le cap vers le sud-ouest. Les oiseaux sont nettement moins nombreux et l’air a une odeur de terre. Dans la mer de Beaufort, on ne sentait presque rien. Ce sont des changements subtils, mais je les remarque. Je me remémore les contrastes que j’ai expérimentés tout au long de cette traversée: le contraste de températures dans le passage du Nord-Ouest ; la différence entre le spectaculaire archipel canadien et la côte d’Alaska avec sa morne toundra sans grand intérêt. Désormais, on mange du carpaccio de betteraves en conserve et une pâte à tartiner au saumon, noix de coco, feta et vinaigre balsamique. Compte tenu de notre vitesse actuelle, nous devrions arriver à Nome dans environ trois jours. L’ambiance est aux adieux.

RichardEnding_BlogPost800x550_LQ

Passage du Nord-Ouest franchi
10 September

À 10h57, nous avons longé le cercle polaire. Nous apercevons les îles Diomède juste en face de nous : à tribord, la Grande Diomède en Russie, où de hautes falaises escarpées plongent dans la mer ; à bâbord, la Petite Diomède aux USA. Au sud, il y a une immense colonie de morses. Au début, on les a pris pour des baleines, mais la couleur brun-rouge ne collait pas. Puis on a vu aux jumelles qu’il y en avait d’autres sur la petite île rocheuse qu’on venait de passer. On s’est approché. L’eau autour du bateau grouillait littéralement de ces énormes bestiaux tonitruants, à l’haleine de sardine. Quand on s’est encore rapproché de l’île, les morses se sont jetés à l’eau en grognant, dans un nuage d’écume.

ColleenSwanFR_PhotoCaption_HQ

This post is also available in: Anglais, Allemand

× Explorer la carte pour plus de renseignements